Une histoire riche

Juché sur un escarpement rocheux, MOUCHAMPS domine la rivière du Petit-Lay.

La présence préhistorique est attestée par la découverte de silex et de haches polies au lieu-dit « La Verrie ».

L’ancienne église paroissiale, abandonnée au XVIème siècle en ruine, a complètement disparu. Elle a été remplacée par l’église actuelle, ancienne chapelle du château-fort, construite au XIIème siècle. Autour d’elle s’élevait une forteresse, fief des puissants seigneurs du Parc-Soubise, les Lusignan, les Parthenay, puis les Rohan. Son temple témoigne de l’existence d’une communauté protestante « héritière » de l’engagement des mêmes seigneurs dans la Réforme, au XVIème siècle, entraînant une part de la population mouchampaise avec eux. Quelques vieilles maisons, qui ont conservé des éléments d’architecture Renaissance, dispersées dans le bourg et les villages, illustrent l’apogée économique de la commune à la fin du XVIè siècle et au début du XVIIè siècle.

Les maisons bourgeoises de la fin du XIXè siècle et du début du XXè siècle attestent la réussite d’une classe dominant l’économie et la politique de la commune à cette période. En ce début de siècle, Mouchamps est alors une bourgade rurale de près de 3 000 habitants, avec 250 exploitations agricoles.

Dans les années 60, la commune passe au stade semi-industriel, avec l’implantation de diverses entreprises.

Aujourd’hui, Mouchamps mise aussi sur le tourisme : elle a récemment créé le « Hameau du Petit Lay » , constitué d’un village de chalets et d’un camping.

Partager cette page sur :